CONSEILS

Vous trouverez ici des petits guides, sous forme condensée, afin de vous aider dans l'entretien de vos végétaux, que ce soit en intérieur comme en extérieur !
Contactez-moi

Conseils

Vous trouverez ici des petits guides, sous forme condensée, afin de vous aider dans l’entretien de vos végétaux, que ce soit en intérieur comme en extérieur !

Les fleurs coupées

Vous venez d’acheter ou de recevoir un joli bouquet de fleurs ? Voici quelques conseils afin de les chouchouter et les conserver le plus longtemps possible !

  • Remplissez votre contenant de manière à ce qu’il y ait de l’eau jusqu’au lien du bouquet
  • Changez l’eau du contenant tous les 2 jours…
  • …et profitez-en pour recouper légèrement les tiges !
  • Si vous en avez la possibilité : votre bouquet appréciera d’être placé dans un endroit frais la nuit (une pièce fraiche, un balcon abrité…)

 

Astuce 0 déchets : videz votre vase dans vos plantes (en pot comme en pleine terre), elles vous en seront reconnaissantes !

L’Orchidée

Les orchidées que l’on trouve dans le commerce proviennent à l’origine de zones tropicale : des zones à la fois chaudes et humides. Pour autant, l’orchidée n’est pas une plante aquatique et ne doit pas baigner dans l’eau !

Dans la nature, l’orchidée capte l’humidité présente dans l’air grâce à ses racines. Elles ne sont certes pas très esthétiques, mais sont drôlement utiles.

Le meilleur moyen pour reproduire ça ? Dans une assiette creuse, disposez des billes d’agile et mettez un fond d’eau. Placez l’orchidée sur les billes d’argiles, l’assiette sur un radiateur proche d’une fenêtre, et votre orchidée s’épanouira. Veillez à ce qu’il y ait toujours un fond d’eau dans l’assiette !

Petit + : les orchidées sont frileuses, elles n’aiment pas trop les températures <16°C, ainsi que les courants d’air.

Les arbustes de terre de Bruyère

Qu’ils soient en pots ou en pleine terre, ces arbustes ont quelques points communs. Des hortensias aux rhododendrons, en passant par les azalées, les bruyères ou encore les skimmias, ces quelques conseils devraient pouvoir vous aider à les entretenir !

Tout d’abord, ce sont des plantes de mi-ombre, c’est-à-dire soleil du matin, mais à l’ombre quand le soleil vient à cogner trop fort. Ça ne signifie pas qu’elle mourront forcément du plein soleil, mais il faudra être extrêmement attentif à leurs besoins, et les risques de grillade des feuilles est forcément plus élevé !

En parlant de besoins ! Ces belles apprécient les sols humides mais bien drainés : une terre qui retient trop l’eau risque d’apporter des maladies ou faire pourrir les racines. Au besoin, ajoutez du sable à la terre au moment de la plantation.

Chaque année, n’hésitez pas à leur faire un apport de terre de bruyère, voire à disposer à leur pied un paillis d’écorces de pin ; ce paillis va garder un peu l’humidité de la terre, et nourrir celle-ci en se décomposant : que demander de plus ?

Les fleurs coupées

Vous venez d’acheter ou de recevoir un joli bouquet de fleurs ? Voici quelques conseils afin de les chouchouter et les conserver le plus longtemps possible !

  • Remplissez votre contenant de manière à ce qu’il y ait de l’eau jusqu’au lien du bouquet
  • Changez l’eau du contenant tous les 2 jours…
  • …et profitez-en pour recouper légèrement les tiges !
  • Si vous en avez la possibilité : votre bouquet appréciera d’être placé dans un endroit frais la nuit (une pièce fraiche, un balcon abrité…)

Astuce 0 déchets : videz votre vase dans vos plantes (en pot comme en pleine terre), elles vous en seront reconnaissantes !

Faire son compost

Que ce soit en jardin ou sur un balcon, il existe de nombreux conteneurs dans le commerce pour vous permettre de composter vos déchets et ainsi de les recycler!

Pour commencer, placez votre conteneur à l’ombre : trop de chaleur tuera les organismes qui bossent pour vous !

Ensuite, n’y mettez jamais de plante (ni feuille ni fleur, ni rien) qui soit malade, ou vous contamineriez tout votre travail !

Une fois que vous avez commencé, retournez régulièrement votre tas pour l’aérer, toutes les 4 semaines environ. L’oxygénation est importante pour les bactéries.

Enfin, peu importe la méthode compostage, il y a une règle d’or : maintenir l’équilibre entre les déchets verts, humides (épluchures, tontes,…) et les déchets bruns, secs (bois, branches). Trop d’humidité engendrera des mauvaises odeurs, mais pas assez d’eau tuera les bactéries et seuls les champignons continueront de travailler. Or, c’est un travail d’équipe ! Prenez une poignée de compost : si en la serrant il y a de l’eau qui perle : on est bons !

En ce qui concerne le temps : comptez en moyenne 6 mois avant d’avoir un compost prêt à l’utilisation.

Les fleurs de la Saint-Valentin

A la St-Valentin, il n’y a heureusement pas que la rose rouge ! Ce guide vous aidera à déclarer votre amour avec des fleurs de saison !

La renoncule : c’est la fleur de la séduction. De couleur rouge, elle exprime l’érotisme. En rose, elle indiquera un amour plus discret.

La tulipe : elle clame ses sentiments haut et fort ! En rouge, elle est clair : « Sois à moi ! »

La jacinthe : Avec sa délicate odeur, la jacinthe blanche figure l’amour et le bonheur. En rose, l’amour réciproque.

La violette : à l’origine, LA fleur de la St Valentin (elle est de saison !), elle exprime l’amour avec pudeur et modestie.

L’anémone : fleur de la persévérance et de l’affection, elle signifie tendrement « ne m’abandonnez pas ». 

Les succulentes

Le secret de ces plantes ? Elles font, comme nous : de la rétention d’eau. Sauf que pour elles, c’est positif, même vital !

Ainsi, elles n’ont pas besoin d’arrosage fréquent.

Cependant, le sedum dans votre massif rocailleux n’aura pas les mêmes besoins que le kalanchoé sur la table de votre salon : la chaleur et l’exposition sont à prendre en considération.

En extérieur : s’il ne pleut pas et qu’il fait chaud, arrosez 1 fois tous les 10 jours sans imbiber la terre : elle se satisfait d’un passage rapide de l’arrosoir !

En intérieur : un petit verre à moutarde toutes les 3 semaines devrait être suffisant, vous pouvez même vous permettre de l’oublier une fois de temps en temps : elle supportera mieux le manque d’eau que d’en avoir de trop !

En cas de doute : observez la. Si elle commence à se flétrir ou à retomber, c’est qu’il est temps de lui donner à boire.

Les plantes d’intérieur

Les plantes vertes et dépolluantes sont un véritable phénomène de mode, mais ce n’est pas pour autant qu’il est facile de les garder en vie. Voici quelques petites astuces pour vous aider à vous en sortir !

L’arrosage : ces plantes ont souvent besoin d’une humidité ambiante supérieure à celle de nos logements. Remplissez une coupelle d’eau et de billes d’argile, posez votre pot sur les billes : l’eau va s’évaporer et recréer une atmosphère qui leur plaira. Arrosez les tout de même ; attendez que le substrat sèche entre 2 apports (l’eau de pluie serait idéale car moins riche en calcaire !)

La lumière : elle est indispensable pour la photosynthèse, nécessaire à la vie de la plante. C’est pourquoi il est conseillé de les poser près d’une fenêtre, en évitant le soleil du plein sud qui pourrait les brûler. Songez aussi à régulièrement nettoyer les feuilles avec un chiffon doux et un peu d’eau : la poussière épaisse de nos villes est un véritable obstacle pour la lumière, mais aussi à la respiration de la plante.

L’engrais : les apports doivent se faire sur un terreau humide, et vous pouvez privilégier votre compost (marc de café, feuilles de thé infusées,…). Le substrat d’origine étant assez pauvre, vous pouvez soit faire un apport par mois d’engrais liquide ou de compost, soit au printemps faire un seul apport d’engrais à libération lente (petites billes).

Les rosiers

Avoir de beaux rosiers sans trop se compliquer la vie, c’est possible !  Voici quelques astuces pour se lancer.

Vous venez de craquer sur un rosier mais vous ne savez pas où le placer/le planter ? Les rosiers aiment le soleil et les endroits aérés, alors même si c’est un grimpant, éloignez le un peu du mur pour favoriser la circulation de l’air et éviter ainsi l’apparition de maladies.

C’est une plante qui aime les sols riches, alors n’hésitez pas dès le début du printemps à lui faire des apports de compost. Pas fan des sols acides, évitez le paillis d’écorces de pin et préférez les écorces de coco

Pour l’entretien, coupez régulièrement les fleurs fanées au dessus d’une feuille à 5 folioles.

Pour les rosiers remontants, taillez les en hiver, quand les températures sont basses. Pour les rosiers non remontant, taillez les juste après la floraison, en été ou en automne.

Concernant les maladies et parasites, les rosiers sont sensibles à l’oïdium (faire attention à toujours arroser au pied du rosier, sans toucher les tiges et les feuilles) et aux attaques de pucerons. Si possible, privilégiez les coccinelles, et si le besoin de les aider se fait sentir, pulvérisez du purin de rhubarbe/ d’orties ou nettoyez le rosier avec un mélange eau/vinaigre blanc/savon noir.

Le langage des roses

Vous souhaitez faire passer un message de manière romantique et originale ? C’est possible !

La rose rouge, rose de l’amour et de la passion. Si vous souhaitez faire une demande en mariage par le biais d’un bouquet, faites livrer à votre âme sœur toutes les 2h un bouquet de 12, puis 24 puis 36 roses rouges. Si elle ne dit pas « Oui ! » en vous retrouvant, je ne sais pas quoi faire de plus !

La rose rose, l’amour tendre et discret, peut s’offrir à toutes les femmes qui vous entourent, et n’a pas forcément de sens romantique. Elle peut aussi s’offrir à un amour naissant, comme déclaration pudique.

La rose orange symbolise l’amour charnel et l’admiration, alors attention à qui vous l’offrez pour éviter les malentendus !

La rose jaune peut s’offrir en gage d’amitié, mais attention ! En amour, elle symbolise la tromperie et la trahison.

La rose blanche exprime la sincérité, la pureté. Par contre, en amour, elle indique généralement une relation platonique …

Le Poinsettia ou
Etoile de Noël

Star de l’hiver, incontournable de Noël, le Poinsettia est présent dans une grande majorité de foyers, mais peu de personnes arrivent à les garder en vie !

Originaire d’Amérique Centrale, cette Euphorbe apprécie les pièces lumineuses et les températures au alentours de 18-20°C. Surtout, éviter les brusques changement de température et les courants d’air.

L’été, n’hésitez pas à la sortir de la maison !

Quand à l’arrosage, il est préférable de lui donner à boire régulièrement mais très peu à la fois, car les racines pourrissent facilement. Surveillez la terre, qu’elle ait le temps de sécher entre 2 arrosages. Une fois que les feuilles auront perdu leur couleur, espacez un peu plus les arrosages : la plante entre en « dormance » et n’a plus besoin de beaucoup d’eau.

Faites attention : la sève des euphorbes, le latex, est toxique et irritante. Ne laissez pas les enfants ni les animaux de compagnie jouer avec !